Buzz a dit

Date de parution : juillet 2021

54.00 €

Quantité:

Mobiliser, travailler, renforcer l’attention, la flexibilité, l’inhibition, la mémorisation en utilisant 3 modalités d’entrée (visuelle/verbale/écrite), et en associant praxies bucco-faciales, gestuelles, dénomination et compréhension orale et écrite.

Ce jeu permet de mobiliser, travailler, renforcer l’attention, la flexibilité, l’inhibition, la mémorisation en utilisant 3 modalités d’entrée (visuelle/verbale/écrite), et en associant praxies bucco-faciales, praxies gestuelles, dénomination et compréhension orale et écrite.

Le principe de base consiste à proposer une règle au patient, par exemple : « Quand je buzzerai une fois, vous ne ferez rien, quand je buzzerai deux fois, vous ferez. »

Les trois modalités d’entrée (visuelle, verbale et écrite) permettent de sélectionner différentes utilisations en fonction de ce que l’orthophoniste veut travailler avec le patient.

Les pathologies concernées sont multiples : neurologie, troubles du langage, troubles de l’attention, de l’impulsivité.

« Buzz a dit » pourra servir en début de séance pour canaliser le patient, en cours de séance pour recadrer l’attention, en fin de séance pour apporter une touche ludique, tout en stimulant des domaines précis, en choisissant une ou plusieurs modalités d’entrée et en variant les tâches à exécuter.

Pour chaque exercice, dans la règle du jeu, l’auteure nous propose différentes possibilités d’utilisation. Comme à l’accoutumée, chaque professionnel adaptera la règle de ce matériel très ouvert aux besoins du travail thérapeutique.

Complément
Il est possible de mélanger plusieurs modalités d'entrée afin de travailler la flexibilité et d’offrir un choix plus grand de mouvements à réaliser.
On peut également mélanger des cartes du niveau « consignes écrites » avec des cartes photos afin de travailler sur deux types de consignes (canal visuel direct = on voit l’image, canal visuel indirect = on se représente le mouvement en lisant la consigne)
Sans l’utilisation du buzzer, on peut demander au patient de tirer une carte photo et de la décrire le plus fidèlement possible afin de permettre à l’orthophoniste de réaliser le mouvement (le patient ayant interdiction de passer par le geste).

Ce matériel se compose de :
• 5 paquets de cartes 8 x 8 cm, se décomposant ainsi :
- 54 cartes « consignes écrites » (contour rouge)
- 24 cartes « praxies digitales » (contour jaune)
- 24 cartes « praxies gestuelles » (contour bleu)
- 24 cartes « praxies bucco-faciales et gestes concomitants » (contour orange)
- 33 cartes « dénomination et onomatopées » (contour marron)
• 1 paquet de cartes 9 x 13 cm, contenant :
- 40 cartes « consignes verbales » (contour vert)
• 1 buzzer (dans sa boîte de rangement)
• 1 règle d’utilisation
• 1 liste des onomatopées possibles (non exhaustive)

PRODUITS CONSULTÉS